Zone viticole: Douro

Zones viticoles associées Portugal Portugal Douro Douro
Douro

Nôrte Douro

Système viticole Douro
Dans la vallée du Douro, l’histoire de la viticulture a des racines très anciennes. Son aspect le plus remarquable est constitué par les nombreuses mesures législatives mises au point au fil du temps afin de promouvoir le vin et la région. À la moitié du XVIIIe siècle, le marquis de Pombal fonde la Compagnie Générale des Vignes du Haut Douro, par un arrêté du 10 septembre 1756. La délimitation du marquis de Pombal a introduit le concept moderne de l’Appellation d’Origine Contrôlée dans l’histoire mondiale du vin.

La vigne est cultivée en rangées étroites jusqu’aux 25 dernières années du XIXe siècle, quand le phylloxéra, le mildiou et l’oïdium détruisent une grande partie du vignoble de la région. Aujourd’hui encore, il reste de vastes zones incultes ou plantées d’autres cultures où il reste d’anciens murs, les “mortorios”. Lors des plantations successives, les terrains ont été aménagés en construisant des murets de pierre ou des banquettes.

Caractéristiques structurales
 
Superficie viticole totale de la Région du Douro (ha)
45.546
Superficie viticole totale présentant des difficultés structurales (altitude, forte pente, terrasses) (ha)
37.592
Superficie avec pente > 30% (ha)
17.407
Superficie à une altitude > 500 m s.n.m. (ha)
19.740
Superficie en terrasses (ha)
27.357
Limites altimétriques des vignobles (m s.n.m)
850
Distribution sur le territoire des vignobles présentant des difficultés structurales
Le long des rives du Douro et de ses affluents Varosa, Corgo, Ceira, Tedo, Távora, Torto, Pinhão, Tua, Sabor et Côa.
(Mise à jour des données: 2006)

Répartition de la superficie
7,1% de la superficie se trouve dans des exploitations de plus de 10 hectares. Ces exploitations représentent 0,1% du total. L’extension de 1 à 10 ha concerne 40% de la superficie et 5,5% des exploitations. 17% de la superficie et 7,7% des exploitations ont des dimensions qui vont de 0,5 à 1 ha. En dessous de 0,5 ha, il y a 35,9% de la superficie et 86,7% des exploitations.

Paysage viticole
Les vignes se trouvaient autrefois sur des terrasses étroites soutenues de murs de pierre. Aujourd’hui, elles sont souvent cultivées en banquettes ou, quand la pente le permet, dans le sens vertical de la pente. Suivant la tradition de cette région, le Porto doit être produit d’assemblages de cépages différents qui peuvent garantir une qualité plus élevée, car ils s’adaptent aux différents microclimats. Le paysage a des caractéristiques si particulières que 24.600 ha ont été déclarés Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en 2001.

Les vignobles pricipaux
Les cépages à baie blanche sont:
  • Codega
  • Malvasia fina
  • Malvasia rei
  • Malvasia preta
  • Gouveio verdelho
  • Codega larinho
  • Carrega branco
  • Moscatel galego
  • Fernão Pires
Les cépage à baie rouge sont:

  • Touriga francesa
  • Tinta roriz
  • Tinta barocca
  • Tinta amarela
  • Mourisco
  • Rabigato
  • Tinta Carvalha
  • Touriga nacional

 
 
Données fournies par:
IVDP – Jorge Dias